Dinner d’exception 

Bancs en cuirette un peu rétro, jukebox et bon vieux fast food. Voilà les images qui me viennent en tête lorsque je pense au classique dinner qu’on voit dans les films. Les classiques cheeseburgers et milkshakes. Non pas du foie gras et de l’huile de truffe à profusion. Et pourtant. Un nouveau dinner de St-Henri, le Foiegwa, a su avec brio rassembler tous ces éléments, au plus grand bonheur de vos papilles.

Qui aurait cru un jour retrouver des saveurs dignes de la haute gastronomie dans un un dinner? L’équipe du Foiegwa et ses 7 propriétaires a fait le pari, et en ressort pas mal gagnants si vous voulez mon avis.

Processed with VSCO with f2 preset

On ne peut passer sous silence les deux classiques des lieux, qui à eux seuls, feront flancher vos papilles. D’abord le classique et éternel cheeseburger, que l’on mange avec couteau/fourchette tant il est juteux et cheesy. On ne peut passer sous silence les frites qui l’accompagnent, garnies de gros sel et absolument succulentes.

Processed with VSCO with f2 preset

L’autre classique du Foiegwa est d’un tout autre acabit : il s’agit du spaghetti au beurre, truffe, jaune d’œuf et parmesan. Truffe vous avez dit? Pour les amateurs, vous en aurez pour votre argent. Parfaitement savoureux, ce spaghetti n’a rien de banal.

Processed with VSCO with f2 preset

Et le foie gras dans tout ça? Vous pouvez en ajouter n’importe où. Tous les plats se prêtent à un extra foie gras.

Mention toute spéciale aux entrées alléchantes qui nous sont proposée, allant des escargots à l’ail, de l’os à la moelle, au tartare de bœuf à l’huile de truffe. On se laisse tenter par les légumes du marché servis sur bagna càuda, une purée à base d’anchois tout simplement savoureuse, le tout garni de pistaches rôties. Un délice!

Processed with VSCO with f2 preset

Un repas dans un dinner n’en est pas un s’il ne se termine pas par un milkshake en bonne et due forme. Cette fois, plutôt que d’y ajouter du foie gras, faites-vous plaisir en y ajoutant une dose de votre alcool favori. La vie est trop courte anyway. Le résultat : un milkshake sans flafla, parfaitement maîtrisé, mousseux et crémeux, tel que désiré.

Processed with VSCO with f2 preset

Bref, une sortie au dinner qui est loin d’être banale. Des saveurs qui sont au rendez-vous. Une ambiance pas-du-tout quétaine. Le serveur, des plus convivial, nous propose même un détour au cocktail club juste derrière, autre endroit tout à fait charmant qui mérite d’être exploré. Parce qu’explorer les classiques peut parfois mener à des petits bijoux inespérés.

signature-ograndine-03

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s