Local et pas banal

Manger local. Est-ce que c’est moi ou le mouvement est de plus en plus mis de l’avant? C’est peut-être parce que je baigne dedans, dans ce petit monde des gens qui souhaitent faire une différence, encourager les gens d’ici, réduire au minimum la route des légumes et des fruits. De plus en plus de restaurants en font d’ailleurs une priorité. Au restaurant La Récole Espace Local, c’est le concept en soi qui tourne autour du principe. Qui aurait dit que de manger des aliments uniquement produits tout près pouvait être si délectable? Qui a dit que manger local était banal?

Deux amies à moi, pro-bio-local-responsable, m’ont vivement conseillée de venir faire mon tour au restaurant. Les deux habituées se sont vite proposées pour m’accompagner, complètement gaga de l’endroit.

Processed with VSCO with f2 preset

D’abord, le service chaleureux et accueillant, puis la carte des vins bio et natures, tout pour vous séduire au premier coup d’œil. Pas de vin local, mais des bières provenant de Mont Laurier et des Îles-de-la-Madeleine honorent le principe des lieux. La IPA au thé du Labrador, directement de Carleton sur Mer, mets bien la table pour s’attaquer au repas.

Processed with VSCO with f2 preset

Le repas. Parlons-en. Le nom le dit. Le menu est basé sur la récolte du jour et est essentiellement local. Ce qui assure fraîcheur et Québec dans l’assiette. Étant en pleine saison d’abondance, on s’en donne à cœur joie avec les produits de saison, comme les fraises, la rhubarbe et le homard.

Processed with VSCO with f2 preset

Tout d’abord, cette géante assiette de Mozzarella de bufflonne, made in Québec! Des morceaux fondants de fromage, joliment accompagnés de tomates confites, de touts petits cubes d’aubergine marinée et de piadina, un pain plat craquant et tendre à la fois. Un party de textures comme il s’en fait peu.

Processed with VSCO with f2 preset

Pour les chaudes soirées d’été, le gaspacho n’a pas son égale. Celui de La Récolte a un petit je ne sais quoi de spécial. Des crevettes de Matane, une touche de spicy et voilà. Le tour est joué et on est charmé. De la fraîcheur qui se mange à la cuillère.

Processed with VSCO with f2 preset

Après les crevettes vient le tour du homard. Servi en salade crémeuse avec haricots verts et petit pain de maïs, un peu plus cake que pain. La touche magique de ce plat : la vinaigrette aux fraises, tout simplement divine. L’ensemble est exquis, un des meilleurs plats de la soirée à mon avis.

Processed with VSCO with f2 preset

Processed with VSCO with f2 preset

Le tartare de truite n’est pas en reste non plus. Ici, exit le saumon et autres poissons qui ne sont pas issus de la pêche durable. La truite fait d’ailleurs très bien le travail. Les fleurs fraîches ornent l’assiette en beauté, alors que les fins craquelins de sarrasin ajoutent le petit croquant qui vient compléter le portrait.

Processed with VSCO with f2 preset

Côté dessert, la fraises et la rhubarbe ont carte blanche pour nous impressionner. On tombe littéralement en amour avec les petits beignets de fromage, chauds et au centre crémeux. Le tout, bien évidemment, assorti d’un coulis de fraises savoureux.

Processed with VSCO with f2 preset

Pour une pointe d’acidulé tout en légèreté, la tartelette meringuée à la rhubarbe est tout indiquée. Les cubes ballottant de gelée de rhubarbe sont particulièrement charmants.

Processed with VSCO with f2 preset

Nul doute, manger local c’est bon, même très bon. Chaque plat, chaque bouchée de cette soirée goûtait carrément le ciel. Qui aurait cru que le ciel goûtait le Québec?

Processed with VSCO with f2 preset

Signature-Ograndine-03

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s