Parvis & Furco

L’un café, l’autre bar. Le duo inséparable se dissimule habilement dans les ruelles du Centre-Ville. On peut facilement traverser cette région de Montréal sans jamais les apercevoir. Tout récemment revampés, une visite s’impose. Sortez cafés, cocktails et bouchées!

Processed with VSCOcam with c1 preset

Parvis

Le Café Parvis, alias « La jungle » vous accueille avec ses plantes qui pendent du plafond et qui réchauffent l’atmosphère. Il ne s’agit pas d’un petit café ordinaire. Au Parvis, ça bouillonne de vie. Bien entendu, on peut passer y siroter un café, mais on vient également faire son tour en soirée, question de savourer le choix éclectiques d’entrées et les pizzas aux arômes flyées. L’idée : on commande un peu de tout et on partage à la bonne franquette.

Processed with VSCOcam with c1 preset

On aime l’originalité et le croquant de la salade de chou, carottes, papaye verte, coriandre, menthe et noix de cajou, savamment accompagnée d’une vinaigrette au lait de coco. On découvre aussi le cardeau, un poisson blanc apprêté en tartare avec salade d’oranges sanguines. Le parfait équilibre entre fraîcheur et douceur.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with c1 preset

Puis vient le temps des pizzas du Parvis. Les pepperoni-fromage de ce monde peuvent aller se rhabiller. Ici, les ingrédients classiques font place au poulet satay et arachides, grison, pommes de terre et cornichons, ou encore salsa de tomatillos, avocat et maïs. De quoi vous faire redécouvrir l’univers de la pizza.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Ograndine opte d’abord pour la luxuriante pizza à la duxelle de champignons, portobello marinés au balsamique, bacon et oignons caramélisés. Elle flanche également pour celle à la caponata et fromage de chèvre. Toutes deux savoureuses d’une pointe à l’autre.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Furco

L’ambiance du Furco nous ramène à cette époque où les dames se paraient d’élégants manteaux de vison. Situé dans un ancien entrepôt de fourrure, on comprend mieux le surnom du bar en question. Bien que cette époque soit révolue, les 5 à 7 du Furco, quant à eux, sont indémodables.

Lieu de prédilection des jeunes professionnels du Centre-Ville, l’endroit est souvent bondé à l’heure de l’apéro. Bar, tables hautes, banquettes et tabourets vous permettent de vous y faire une petite place et d’apprécier le spectacle. 5 à 7 entre collègues, soirées de filles et first date semblent être les trois scénarios typiques du Furco.

Processed with VSCOcam with c1 preset

La carte des vins, bulles et cocktails permet à tout un chacun d’y trouver son compte. Et parce que l’alcool passe toujours mieux avec une bouchée ou deux, quoi de mieux qu’une bonne boule de mozzarella de bufflonne, crémeuse comme on les aime. Ograndine n’étant pas la plus grande fan de tartare de bœuf, elle est pourtant séduite par celui du Furco : sauce ranch au bacon, salade de chou-fleur et pommes de terre rattes, et vinaigrette aux oignons caramélisés. Simple mais étonnement envoûtant. Aucune déception!

Processed with VSCOcam with c1 preset

Somme toute, le Parvis et son frère le Furco se complètent tout simplement bien. Le plan idéal : souper sans prétention dans le décor chaleureux du Parvis, suivi par la représentation d’un spectacle à quelques minutes de là, le tout couronné par un verre au Furco. C’est ça la complicité!

Signature-Ograndine-01

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s