B pour Brunch, B pour BarBounya

La première fois où je suis allée chez BarBounya remonte à quelques années, à l’occasion d’une first date. Mes meilleurs souvenirs de cette soirée appartiennent aux saveurs turques des mets à partager et à l’ambiance feutrée et bondée. Vous comprendrez que le garçon de l’époque a été totalement éclipsé par mon expérience au BarBounya. Je n’ai jamais revu l’homme en question, et je n’ai malheureusement pas non plus remis les pieds au BarBounya depuis.

L’idée d’y retourner m’est toutefois restée en tête depuis ce temps. J’ai finalement eu l’occasion de revisiter ce petit îlot de Turquie avec une amie, pour le brunch cette fois-ci. Intriguées toutes les deux par le petit-déjeuner traditionnel turc, nous avons tenté l’expérience.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Tout comme la dernière fois, le partage est au centre du concept du BarBounya. Chaque brunch est à la base constitué d’une planche garnie de toutes sortes de trouvailles à déguster : tomates, concombres et ricotta en salade, mélanges d’olives et de noix et fruits séchés, pain grillé et tartinades de toutes sortes (confitures maison, miel et kaymak, beurre de tahini et chocolat). On saute du sucré au salé sans vergogne, on grignote à gauche et à droite selon ses envies. Bref, la planche à elle seule meuble très bien le déjeuner.

Processed with VSCOcam with f2 preset

On vous offre tout de même en supplément un choix de plat parmi une belle sélection, allant de la cassolette d’œuf, au porc effiloché et même à la saucisse de foie gras. Mon amie et moi optons plutôt pour le gravlax de truite et le traditionnel Boerek turc : un « gros chausson » de pâte filo farcie de bette à carde, fêta et herbes. Un petit-déjeuner qui ne fait certainement pas partie de votre routine habituelle. Belle façon de réinventer le traditionnel croissant.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Bref, ma première visite avait été marquée par les savoureux mézés qui donnent l’envie de voyager. Ma seconde expérience fût tout aussi plaisante. Cette idée de planche garnie de victuailles à découvrir et partager est particulièrement alléchante. Comme le dit l’adage « jamais deux sans trois », l’idée d’une prochaine visite au BarBounya me trotte déjà en tête. Tout récemment, le restaurant a développé un concept « 5 à 7 » où vous êtes convié à venir y prendre un verre et savourer de petits plats entre 3 et 5 $ l’unité. À ce prix-là, toutes les occasions sont bonnes pour faire un petit détour sur Laurier à la fin de la journée.

Signature-Ograndine-02

Advertisements

Une réflexion sur “B pour Brunch, B pour BarBounya

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s