Savourer San Francisco un quartier à la fois

Chaque début d’année s’accompagne d’une rétroaction de l’année précédente. En 2015, Ograndine a eu le bonheur de visiter une des plus belles villes de l’Amérique, San Francisco. En plus des paysages à couper le souffle, des vignobles à perte de vue, du fameux Golden Gate, des nuages de brumes et des pentes escarpées, elle a eu la chance de goûter San Francisco. Difficile de résumer toutes ces saveurs en un seul billet de blogue. Voici tout de même un aperçu gustatif de ce séjour à San Francisco, par quartier.

san-francisco

via laughingsquid

Pour les visuels et les néophytes des lieux, voici d’abord une jolie carte de San Francisco pour vous situer. Il est difficile de se perdre dans cette ville faites de collines et très souvent embrumée. Et pourtant, ses divers quartiers sont bien distincts et ont chacun leur personnalité qui leur est propre.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Fisherman’s Wharf

Lieu de rassemblement de tous les touristes, le populaire Pier 39 fourmille en tout temps. Que ce soit pour admirer les lions de mer évachés sur les quais ou bien Alcatraz qui triomphe seul au milieu de l’océan, c’est le lieu de rendez-vous de tous ceux qui passent par San Francisco.

SF - Lions de mer

On ne repart pas de San Francisco sans son bol en pain rempli de clam chowder brulante. Un classique signé Boudin Sourdough, véritable icône à San Francisco. Ils vous font des pains de toutes les formes et seront toujours une source de réconfort les jours venteux.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Évidemment, qui dit Fisherman’s wharf dit poissons et fruits de mer. Les restaurants abondent pour vous servir leurs dernières prises. Certains se spécialisent en poissons issus de la pêche durable alors que d’autres vous offrent une vue à couper le souffle sur Alcatraz et le couché de soleil sur l’océan.

SF - Pier 39

Pour prendre l’apéro au bruit des vagues, essayez le Wine California, petite bulle apaisante au beau milieu du brouhaha du Pier 39. Les trios de dégustation vous permettront de goûter à plusieurs produits californiens et de profiter pleinement de l’expérience.

Processed with VSCOcam with g3 preset

Napa et Sonoma

Parlant vin, impossible de visiter San Francisco sans sortir un peu de la ville pour découvrir les innombrables vignobles qui l’entourent. Véritable labyrinthes de vignes, la vallée de Napa et celle de Sonoma sauront vous enivrer à coup sûr! La chaleur impressionnante, le soleil plombant, les verres de vin à profusion, un trio qui aura vite fait de vous séduire.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Pour terminer la journée en beauté, on s’arrête au restaurant de Sonoma, The girl and the fig. Pour rester dans la thématique, on essaie l’accord vin et fromages. Les plats de canard confit et pâtes au beurre citronné et ricotta se marieront également très bien avec l’expérience vinicole de la journée. Nul besoin d’être le plus grand amateur de vin pour apprécier sa journée.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Ghiraldelli

Autre icône de San Francisco, le chocolat Ghiraldelli mérite lui aussi une attention. Excellent cadeau à rapporter à ses amis, les classiques carrés de chocolats se déclinent en toutes sortes saveurs et de produits connexes. Crèmes glacées et sundae décadents, coulis à verser sur gaufres et crêpes, et pourquoi pas, chocolats chauds exquis et presque indécents.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Juste à côté, pour encore plus de sucré, les cupcakes de Kara sont eux aussi délicieux. Tant qu’à avoir un sugar rush, pourquoi pas y aller avec la totale? YOLO!

Processed with VSCOcam with f2 preset

Embacardero

À l’autre bout du quai, on laisse le brouhaha du Pier 39 pour rejoindre celui du Farmer’s Market, tous les samedis matins. Kiosques et marchands envahissent et animent les lieux, au plaisir de petits et grands. Même les restaurateurs viennent y faire leurs provisions de produits frais et locaux.

SF - Farmers market fruits et légumes

Processed with VSCOcam with c1 preset

Fleurs, fruits, légumes, saucissons, viennoiseries, le tout à profusion. À la fois extérieur et intérieur, le marché est immense et on aime s’y perdre, en goûtant ici un fruit poket aux fraises, ici des pêches bien juteuses.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Coup de cœur pour les tartines au saumon blanc, pêché sur la côte, non loin de là. On opte finalement pour les torsades et les buns à la cannelle pour clore la dégustation.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with c1 preset

North Beach

Plus au cœur de la ville se trouve un quartier aux racines italiennes. On passe ici pour savourer les meilleurs cafés en ville, comme au Caffe Trieste. Le service y est expéditif, mais le café vaut son pesant d’or.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

À un coin de rue de là se trouve un endroit plus que charmant, Molinari. À moitié épicerie italienne et restaurant à sandwichs, on s’y arrête pour l’heure du lunch. Le concept : chacun choisi son pain dans un bac à cet effet et, pain à la main, attend son tour pour commander son sandwich, chacun portant le nom d’un des employés. Ces employés italiens, qui sifflotent et chantent des airs d’opéra, trancheront devant vos yeux charcuteries et fromages pour vous concocter le meilleur des sandwichs.

Processed with VSCOcam with g3 preset

Même father John de l’église St-François-d’Assise, juste en face, vient chercher son sandwich quotidiennement. Ça ne peut être qu’un signe que l’endroit est béni des dieux!

Processed with VSCOcam with f2 preset

Hayes Valley

En s’éloignant un peu du centre-ville, on se retrouve dans Hayes Valley, quartier un peu cosy où il est agréable de flâner. On y prend volontiers l’apéro au Arlequin Wine Merchant, à la fois boutique de vin et terrasse. Cette dernière, dissimulée à l’arrière, est parsemée d’arbres. Tout à fait charmant. Seul défi, s’y trouver une place!

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with c1 preset

Pour un dîner ou un souper sympathique, faites un arrêt chez Souvla, où le mot d’ordre est « Maker it nice and be nice ». Ici, tout est typiquement grec, durable et local. Animé et très populaire, faites-vous une petite place pour déguster leurs généreux souvlakis. Vin et bières grecs sont également au menu, tout comme plusieurs saveurs de yogourt grec glacé. Opa!

Processed with VSCOcam with f2 preset

Haight Ashbury

Divisadero, LA rue qui rassemble une multitude de petits restaurants, tous bien populaires. Il y en a pour tous les goûts. Pour un menu typiquement américain, il faut essayer le Burger & BBQ Divisadero et sa terrasse. Même lors des soirées fraîches, l’endroit est plein à craquer.

SF - Terrasse BBQ

On aime spécialement le smoked meat plate, un plateau garni de leurs plus gros « hit ». Brisket de bœuf tendre et légèrement piquante, l’inconditionnel pulled pork, le surprenant « Frankaroni », une grosse croquette de mac & cheese et saucisse. Avec du ketchup indeed! Bien entendu, le tout s’accompagne de la traditionnelle salade de chou crémeuse et de la salade de pommes de terre, étonnamment pilées. Bref, l’ultime confort food.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Pour un souper un peu plus raffiné, allez-y avec le restaurant italien Ragazza. Une pizza aux figues, fraîches s’il-vous-plaît! Les figues fraîches sont d’ailleurs abondantes ici. Les boulettes d’agneau servies avec sauce tomate un brin piquante et yogourt grec séduisent habilement le palais. Finalement, le cake à l’huile d’olive et fraises biologiques font du repas un délice de A à Z.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Fait surprenant, le commerce où vous trouverez la plus longue file d’attente sur Divisadero n’est pas un restaurant distingué mais bien le petit marché Bi-Rite. Cette « vulgaire » épicerie-dépanneur dissimule un minuscule bar à crème glacée qui attire les foules jusqu’à tard en soirée, notamment pour leurs fameux sandwichs à la crème glacée maison. À créer soi-même avec les biscuits et la crème glacée de son choix. On opte, sans aucun regret, pour celle à la crème brûlée, grande gagnante de leur concours de popularité. À s’en lécher les doigts!

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with c1 preset

Mission District

Après l’Italie et la Grèce, San Francisco nous réserve un petit coin du Mexique au cœur de ses multiples quartiers. C’est en effet dans Mission que vous trouverez les meilleures taqueria. C’est notamment le cas de La Cumbre, supposément « the birthplace of the mission style burrito ». En parfaite exploratrice, Ograndine s’est portée volontaire pour tester les dit burritos. Ces monstres bien garnis renferment une tonne d’ingrédients, dont du riz, des haricots, la carnita (la viande), du fromage et les classiques salsa et guacamole. Difficile de mieux s’en boucher un coin!

Processed with VSCOcam with f2 preset

Richmond

Richmond n’est pas le quartier le plus touristique, mais il est adjacent au Golden Gate Park, où les ballades sont fortement recommandées. Comme marcher ouvre l’appétit, un léger détour dans Richmond est le bienvenu. Notamment au Cinderella Russian Bakery & Cafe. Étonnant de tomber sur une pâtisserie typiquement russe dans ce quartier. Très achalandé en matinée, les gens viennent y chercher leurs pâtisseries favorites ou bien s’y arrête le temps de déjeuner.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Vous y trouverez les assiettes à déjeuner plus traditionnelles ou bien les mets typiquement russes, tels les piroshki, siberian pie et les blinchiki, petites crêpes russes.  Dans le même genre, on découvre aussi les syrniki. Ressemblant à une grosse croquette de fromage blanc et onctueux, on la sert avec de la confiture de fraise et de la crème sûre. On aime le contraste de la croûte croustillante avec le crémeux du fromage à l’intérieur.

Processed with VSCOcam with f2 preset

On repart avec une viennoiserie pour emporter, comme la vatrushka, une espèce de tarte crumble au fromage et aux pommes.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Quartier chinois et Japantown

San Francisco et reconnu pour héberger un des plus gros quartiers chinois de l’Amérique. Il est en effet énorme et impressionnant. Essayez, pour l’expérience, de commander dans un de ces petits restaurants où tout est inscrit uniquement en chinois, comme dans ce Dim Sum. Leurs raviolis frits sont exquis, mais on reste un peu plus mitigés quant aux étranges boules translucides…

Processed with VSCOcam with f2 preset

On profite aussi de notre visite pour passer, un bon 10 secondes, dans le Golden Gate Fortune Cookie Factory. À peu près gros comme ma main, on rentre pour aussitôt ressortir de l’endroit qu’on nous presse à visiter. Les photos y sont mêmes chargées. De quoi amoindrir un peu le charme de ces mythiques biscuits chinois.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Tant qu’à avoir un quartier chinois, pourquoi ne pas en avoir un japonais également? San Francisco voit grand. Toutes les cultures ont droit à leur racoin de colline. On y mange d’ailleurs de très bonnes soupes ramen, notamment au Waraku. Leur bouillon crémeux, surprenant mais délicieux, est particulièrement savoureux. D’autant plus après une journée froide à se promener en cable car. Rien de mieux qu’une réconfortante soupe ramen pour les soirées qui vous gèlent jusqu’aux os.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Ouvert il a moins d’un an, Ograndine a également découvert The Progress Bar sur Fillmore, plein à craquer, même un lundi soir. La décoration à elle seule vaut le détour. La cuisine y est de type californienne, version tapas. Notez toutefois que les plats y sont très petits, malgré le coût de 10$ l’unité. Pour l’amateur de fanciness à saveur locale, c’est l’endroit trendy à essayer.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Si, comme Ograndine, vous n’êtes pas totalement rassasié une fois sorti du restaurant malgré votre porte-monnaie qui en a pris un coup, vous êtes fortement invité à rendre visite à Tom, l’autre côté de la rue. Tom, l’homme le plus sympathique de tout San Francisco, est également le vendeur de crème glacée le plus adorable du monde! Ici, c’est clair, vous en aurez pour votre argent! Quand vous choisissez le plus petit format et que vous vous retrouvez avec trois bonnes boules de crème glacée…

SF - creme glacée tom

Tous les quartiers de San Francisco valent le détour et méritent qu’on s’y attarde, le temps d’un repas, d’un café ou d’une pâtisserie. Mais peu importe quels quartiers vous préférez visiter ou déguster, Ograndine vous conseille SON incontournable. Go see Tom. 🙂

Processed with VSCOcam with f2 preset

Signature-Ograndine-02

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s