MTL à Table : Bisque et joue à menu

Drôle d’adon vous me direz. Effectivement. Deux restaurants dans le cadre de MTL à Table, et pourtant, deux menus qui nous proposent conjointement joue de porc et poisson aromatisé à la bisque de crabe ou de homard. Étonnante coïncidence. Même pas arrangé avec le gars des vues. Voici un aperçu de ce doublé signé Chez Victoire et Les 400 coups.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Bisque et joue

J’adore le poisson et j’en commande souvent au restaurant. Pourtant, il est plus rare que je goûte à des poissons aromatisés à la bisque. En l’espace de trois jours, j’ai eu la chance de vivre l’expérience à deux reprises et je peux vous confirmer que l’accord est plus qu’intéressant. Si vous appréciez ce petit goût de mer, il faut l’essayer!

Processed with VSCOcam with f2 preset

Difficile de trancher entre la meilleure bisque. Chez les 400 coups, le barbue était parfaitement accompagné de courge spaghetti, tomates vertes, carvi sauvage et bien entendue bisque de crabe. Délectable en tout point. Chez Victoire, c’est plutôt l’omble chevalier qui trônait au centre de l’assiette, avec purée de céleri-rave, haricots coco, chorizo, calamars et bisque de homard. Bonjour la diversité des textures. C’est d’ailleurs ce qui m’a particulièrement plu. Manque d’acidité selon une copine. Pour ma part, j’ai sans difficulté dévoré toute mon assiette. Bref, deux versions originales du classique plat de poisson. Légère préférence pour l’originalité et l’harmonie des saveurs du barbue.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Pour ce qui est de la joue, je n’ai goûté qu’à celle des 400 coups. Moins séduite toutefois. Tendre comme toujours, mais à la recherche du petit « humph » qui change tout. Que de bons commentaires reçus pour la joue de cochon braisée de Chez Victoire par contre. J’ai le souvenir d’un boudin dégusté Chez Victoire qui m’avait tout simplement renversé! Si c’est du même acabit, je n’ai nul doute que la joue devait être exquise.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Entrées variées

Autant les mets principaux se ressemblent, les entrées tant qu’à elles sont totalement différentes. Les 400 coups ont opté pour deux entrées tout à fait variées. D’abord la soupe à l’oignon blanc, esturgeon fumé, oseille et sureau. Pas sûre du premier coup d’œil, mais révélation à chaque bouchée. La symbiose de chaque ingrédient est étonnante! Bref, belle surprise.

Processed with VSCOcam with c1 preset

De son côté, la mousse de foie ne donne pas sa place non plus. C’est sa texture qui nous laisse bouche bée. On pourrait la méprendre avec celle d’un pouding au chocolat tellement elle est soyeuse et lisse en bouche.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Chez Victoire, vous avez le choix entre le gravlax de saumon et le tataki de bœuf. Ce dernier a particulièrement charmé Ograndine avec son explosion de saveurs et de textures. Arachides, avocat, fruit de la passion, menthe, bonite et vinaigrette thaï. Une cacophonie d’ingrédients qui s’harmonisent pourtant à merveille.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with c1 preset

De la place pour le dessert

Cette fois, les desserts se ressemblent chez Les 400 coups alors qu’on passe d’un extrême à l’autre Chez Victoire. Le premier nous offre deux versions de crèmes et sorbets, aux saveurs citronnées ou chocolatées. Fraîcheur ou sucré. Difficile de choisir notre préféré.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with c1 preset

Chez Victoire, deux classiques nous sont proposés. Le choux farci (caramel, arachides, bananes, chocolat noir) et le riz au lait (argousier, pomme grenade, graines de citrouille, crumble d’amandes). Avec le premier, on ne se trompe pas. Chou bien réussi, crème fouettée légère, des saveurs réconfortantes qu’on aime tous. Le second nous sort un peu plus de notre zone de confort. Notamment avec son petit goût piquant qui surprend. Crumble trop salé selon une, trop de piquant selon l’autre. Pour ma part, j’ai adoré l’amalgame. Peut-être suis-je moins pointilleuse, ou encore trop amoureuse des desserts pour leur prêter de mauvaises intentions. L’amour est aveugle à ce qu’on dit…

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with c1 preset

Signature-Ograndine-03

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s