4,6 tonnes de raisins plus tard…

Pour la première fois, sécateur à la main et bottes imperméables aux pieds, Ograndine a fait les vendanges. Le Mas des Patriotes, vignoble dissimulé entre deux champs de maïs de la Montérégie, l’a accueillie à bras ouverts pour une belle et longue journée de récolte, elle et une cinquantaine d’autres bénévoles.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Vignoble nordique. C’est ce qu’on peut lire sur les coupes de vin de l’endroit. Le terme n’aurait pas pu être mieux choisi en cette froide journée d’automne. Heureusement, le soleil était au rendez-vous pour nous chauffer la couenne. Par contre, entre deux rangées de vignes, tôt en matinée, la rosée a vite fait son compte de vos orteils et du bout de vos doigts. Gants, bas chauds et caches-oreilles ne sont pas du luxe!

Processed with VSCOcam with c1 preset

La journée commence tôt, dès 8h30 du matin, et se termine avec l’apéro (bien entendu!) en fin d’après-midi. Ce jour-là, nous cueillions les raisins pour le rouge. Lucy Kulhmann, raisin particulier qui concoctera les prochaines bouteilles du Réserve, un vin qui n’est pas produit systématiquement à chaque année. Le raisin frais cueilli est juteux et bien sucré. On ne doute pas qu’il fera un merveilleux vin d’ici quelques années.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Puis le Frontenac noir et le Baco noir (ou le « Bacon oir » comme aimait le rebaptiser mon ami…) Déjà à la cueillette, on remarque les différences d’une variété de raisin à l’autre. Densité des raisins sur la grappe, emplacements de celles-ci sur la vigne, et bien entendu le goût. Ce fût donc pas moins de 4,6 tonnes de raisins qui furent cueillis à la main ce jour-là. Qui a dit que le climat québécois ne pouvait rien faire de bon en termes de vin?

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with c1 preset

Faire les vendanges est une activité paradoxale. À la fois tranquille (rien de difficile à première vue de s’assoir sur une chaudière et « sécater » toute la journée) et éreintante (attention dos sensibles). On en ressort exténué, mais avec le sentiment du devoir accompli. La cuvée 2015 aura un goût particulier. On a déjà hâte d’y goûter.

Processed with VSCOcam with g3 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Somme toute, malgré la longue journée et les courbatures, couper du raisin au beau milieu des rangées de vignes par une belle journée d’automne a quelque chose de particulièrement zen. Yoga nouveau genre! On met pause l’instant d’une journée sur la routine acharnée de la semaine, du bruit constant de la grande ville. Les seules préoccupations ici : couper les grappes de raisins au son quasi envoûtant de la machine qui trie nos récoltes, empêcher toutes coccinelles de se retrouver dans sa chaudière (elles donneraient semble-t-il un goût de beurre d’arachide au vin…) et boire du vin (parce que, évidemment, le vin est fourni). Un plan de match qui convient parfaitement à Ograndine.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Ceux qui snobent les vins québécois n’ont certainement pas goûté aux vins du Mas des Patriotes. Rien à voir avec la piquette que trop de gens associent encore à nos vins d’ici. Le rouge ne donne pas sa place, et le blanc surprend d’autant plus! Ouvrez vos horizons, osez boire local et encourager les producteurs d’ici. Et j’ai un scoop pour vous… Il paraît que la cuvée 2015 sera EXCEPTIONNELLE! 😉

Processed with VSCOcam with c1 preset

Signature-Ograndine-01

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s