Val Caudalies : de vignoble à verger

Dunham et villages avoisinants. Suffit d’une promenade sur les routes qui sillonnent cette région pour se croire le temps d’un instant en Italie ou dans la vallée de Napa en Californie. Vignobles ici et là, des deux côtés de la route. Et puis, la vue de quelques pommiers nous ramène au bercail. On est bel et bien au Québec. Où cidreries cohabitent aisément avec les vignobles. C’est bien juste ici où l’on peut cueillir des pommes un après-midi, et terminer en beauté avec la dégustation de vins et cidres locaux. La beauté du Québec gourmand!

Processed with VSCOcam with f2 preset

Val Caudalies. Vignoble et cidrerie à la fois. On est à Dunham, par une chaude journée d’automne. Le ciel est d’un bleu limpide, les pommes sont rouges et croquantes et chaque gorgée de vin et de cidre dégustés rivalise avec la précédente.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Au menu de la dégustation chez Val Caudalies, on passe du vin au jus, du cidre au vermouth. Vin blanc « agrumé » et vin rosé sec ouvrent bien la parade. Se marient à merveille avec fromage de chèvre et homard. Puis, belle surprise avec le cidre pétillant à la framboise. Le meilleur accompagnement avec ce cidre? Piscine et chaise longue. Beau substitut à la classique bière froide.

Puis, vient le tour des cidres. Le pétillant et le plat. Une gorgée du premier, c’est « comme croquer dans une pomme » selon le propriétaire. Je confirme. On l’imagine très bien en mimosa. Le plat tant qu’à lui, plus léger que le classique cidre de glace, accompagnerait agréablement un filet de porc et fruits compotés. Ça sent l’automne jusqu’ici.

Le fameux cidre de glace, grand gagnant du Mondial des cidres en février dernier, est sirupeux comme on l’aime, aux notes de pommes caramélisées. L’accord ultime selon le propriétaire? Un verre de cidre de glace et une fondue au chocolat et petits fruits. On n’a pas de peine à y croire.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Gros coup de cœur d’Ograndine, le vin de vendange tardive. Ici, les pommes et les raisins laissent la place aux arômes surprenants de litchi et de miel. Une touche d’exotisme qui séduit langoureusement.

Finalement, on passe du tout au tout avec d’un côté, le jus pétillant sans alcool de pommes et raisins, et le vermouth doux, petit nouveau chez Val Caudalies et partenaire avec le Lab. Ces deux spécimens peuvent aussi bien être bus tels quels sur glace, comme ils peuvent drôlement bien compléter vos cocktails. Le jus pétillant peut aisément jouer les sangrias, alors que le vermouth concoctera des martinis uniques en leur genre.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Profitez des vergers sur les lieux pour décanter un peu tout cet alcool en vous promenant entre les pommiers. Découvrez la pomme Liberté, plus résistante à la tavelure, vilain champignon qui attaque nos belles pommes. Bien croquantes, ces pommes sont ni trop surettes, ni trop sucrées. Belle journée d’automne oblige, on ne repart pas sans son sac qui en déborde. Bref, entre une gorgée de vin et une croquée de pomme, on se dit qu’une visite à Val Caudalies en vaut bien le détour.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Signature-Ograndine-02

Advertisements

Une réflexion sur “Val Caudalies : de vignoble à verger

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s