Tour gourmand à l’île d’Orléans

J’imagine très bien une Ograndine de 85 ans s’établir sur l’île d’Orléans. L’île où tous les points de vue sont à couper le souffle, et où on se régale de produits locaux à chaque tournant. À l’île d’Orléans, on prend la route principale et on ouvre l’œil à gauche comme à droite. Une boulangerie, un vendeur de fraises ou une cidrerie vous attendent ici et là. Ils ne souhaitent qu’une chose : vous présenter leurs produits dont ils sont si fiers. Impossible de repartir de l’île les mains vides. Voici le récit d’une journée chez les « Orléanais ».

Processed with VSCOcam with c1 preset

Toute bonne journée débute avec un déjeuner. La Boulangerie Blouin semble donc toute indiquée. On repart avec un croissant frais, croustillant comme il se doit. On savoure le tout sur une table, vue sur le fleuve (comme partout sur cette île). Charmante surprise : des asperges poussent juste à nos pieds. On se retient d’en croquer une sur le champ.

Processed with VSCOcam with g3 preset

Tout juste à côté d’une petite école, une confiserie nous incite à sauter tout de suite au dessert. Bonbons de toutes sortes et confiseries concoctées sur place se côtoient. On opte pour des nuages croustillant à la cardamome, étonnant mariage de cette épice avec le chocolat blanc.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Après quelques arrêts ici et là pour admirer la vue, toujours plus belle d’une place à l’autre, on rencontre déjà la 2e boulangerie de l’île, la fameuse Boulange. Comme un croissant c’est bien, mais deux c’est mieux, on opte pour le croissant garni. L’endroit est aussi reconnu pour ses petites pizzas.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Puis, au bord d’une petite chute qui sort de nulle part, on rencontre une fille et sa mère, à la boutique CassIsle d’Orléans. Ici, on transforme le cassis en vinaigres, en beurres, en moutardes, en tartes, bref, en tout ce qui se mange ou à peu près. Le duo mère fille est plus que charmant et on se laisse séduire par le ketchup aux fruits à base de cassis. On nous dit que les gens de la place se préparent des hamburgers et des hot-dogs de luxe avec ce ketchup. On salive déjà à y penser.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Puis, tout en haut d’une côte que notre voiture peine à monter, se trouve une confiturerie, probablement mon coup de cœur de ce tour gourmand. Les confitures Tigidou ont tout pour séduire. L’originalité, la saveur, le design. Le producteur se charge lui-même du marketing de ses produits, et c’est très réussi. Le choix entre tous les produits est crève-cœur. On hésite entre la jamelade, mélange de confiture de fraises et de marmelade au citron, et la confiture de glace de bleuets et framboises, à verser sur notre crème glacée préférée. Entre deux hésitations, le propriétaire des lieux nous fait goûter son petit dernier, les nanannes, petits bonbons confectionnés à partir de l’écume de confiture de fraises. Finalement, on repart avec deux trois de ces gâteries, deux confitures et une affiche! La côte en valait le coût!

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with c1 preset

Un peu plus loin, c’est l’odeur de patates frites qui nous arrête. Casse-croûte typique sur le bord de la route, tables à pique-nique avec vue sur le fleuve, beau soleil et température clémente… Un combo auquel il est difficile de résister. On savoure des yeux le paysage tout en se léchant les doigts. Un moment figé dans le temps.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Après avoir autant mangé, une envie de boire fait surface. C’est d’abord Monna et ses filles qui piquent notre curiosité. Eux aussi travaillent avec le cassis, véritable « perle noire », mais ils en font pour leur part d’abord et avant tout des alcools. Les confitures et autres produits viendront plus tard, mais c’est la dégustation des produits alcoolisés qui nous amène ici. Encore une fois, on fait la rencontre de gens passionnés et qui nous transmettent aisément l’amour de leurs produits. On craque cette fois pour la liqueur de cassis. Je rêve depuis cette dégustation d’un brownie arrosé de ce nectar bleuté.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Parce qu’il fallait bien s’arrêter dans au moins une des nombreuses cidreries, on a fait un tour au Domaine Steinbach. Le nombre de produits concoctés ici est impressionnant. Moutardes de toutes sortes, gelées, confitures, et sans oublier leurs sept cidres aromatisés. J’ai eu un faible pour celui à la pomme et à la fraise. Difficile de résister au charme des fraises de l’île d’Orléans.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Finalement, comme toute bonne chose a une fin, c’est au restaurant de notre auberge, Les Ancêtres, qu’on a pu admirer le coucher du soleil et déguster pour une dernière fois les saveurs de cette île. Vue enchanteresse pour un souper en tête à tête. Dans l’assiette, le tartare de bison, la rillette de canard et la crème brûlée au paillot de chèvre contentent bien notre appétit. Mais c’est le gravlax de truite à la lavande et son yogourt glacé au céleri qui ferme habilement la boucle de cette journée. Des produits cultivés localement ou provenant directement du jardin sont offerts à cette charmante auberge.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Tout gourmand se doit de faire un tour de l’île d’Orléans. Le tour à vélo semble particulièrement agréable. Les arrêts gourmands sont fréquents et permettent à chaque fois d’admirer un paysage qui vaut à lui seul le détour. Dans une soixantaine d’années, vous pourrez peut-être bien y acheter des asperges fraîchement cultivées par une vieille blogueuse gourmande… 😉

Processed with VSCOcam with c1 preset

 

 

Signature-Ograndine-02

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s