Salon du goût de Montréal

On connaît le Salon des métiers d’arts, qui a toujours lieu un peu avant Noël, idéal pour des idées cadeaux originales. Le Salon du livre n’est pas en reste non plus. Toujours bondé, je ne peux ressortir les mains vides. Mais connaissez-vous le tout nouveau Salon du goût? Un salon spécialement conçu pour Ograndine… ou presque. C’est en réalité une initiative de Slow Food Montréal, une association qui a pour but de reconnaître l’importance de l’alimentation, à la fois dans son rôle culturel, environnemental et social.

Le tout premier Salon du goût regroupe des producteurs et artisans provenant de toutes les régions du Québec. Ceux-ci doivent respecter les critères de Slow Food Montréal pour y être exposés, soit des normes d’une qualité éco gastronomique. En gros, les exposants que vous rencontrerez à ce salon vous offrent une alimentation, bonne, juste et propre. L’estomac et la conscience sont comblés.

Voici en rafale les coups de cœurs d’Ograndine. En espérant que cette première édition ne soit pas la dernière, et que l’idée prenne de l’ampleur avec les années.

Forêt & papilles                                                              

Leur slogan : « L’art de capturer les arômes de la nature ». Je n’aurais pu mieux dire. Vous n’avez qu’à humer le petit sac de poudre de sapin baumier pour être immédiatement transporté en plein cœur de la forêt. Ça sent la randonnée à plein nez. On en saupoudre sur des fromages, des salades, des pâtés… Bref, un peu de tout! Sucres floraux «pour se fleurir le bec », thé du Labrador et autres surprises de nos forêts. Voici ce que vous proposent ces charmants producteurs.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Le safran sous toutes ses formes

Le safran, ou or rouge de son surnom, est l’épice la plus dispendieuse. Elle ajoute un petit quelque chose de magique à certains de vos plats. Mais l’avez-vous déjà utilisé en sirop ou en gelée? C’est délicat et délicieux! Utilisez le sirop produit par Emporium Safran pour vous concocter un kir hors du commun, pour déglacer ou tout simplement sur une boule de crème glacée. La gelée quant à elle accompagne parfaitement fromages et rillettes. Elle se tartine aussi tout bonnement sur des rôties le matin. De quoi rendre vos deux toasts matinale pas mal plus « classy ».

Processed with VSCOcam with c1 preset

Du sirop d’érable alcoolisé

Le Domaine Kildare a compris que les Québécois étaient friands de leur produit national, le sirop d’érable. Ils l’ont donc décliné sous trois formes : apéritif, digestif et crème. Ce dernier demeure le produit chouchou de l’entreprise (et le mien aussi). On nous le conseille versé sur des morceaux de gâteaux des anges et fraises… J’en salive encore. Ograndine a eu droit au spécial du producteur : un shooter moitié digestif, moitié crème d’érable. On l’appelle « portes du paradis », et ce n’est pas peu dire…

Processed with VSCOcam with c1 preset

Du dessert? Oui!

Pour avoir des gens allergiques à ci et à cela dans mon entourage, il n’est pas toujours simple de trouver un dessert qui convient. Œufs, produits laitiers, gluten, soya… Ils en contiennent tous (ou presque). Bref, vrai casse-tête, maintenant résolu à l’aide de Oui! Desserts, une entreprise qui produit de délicieux gâteau exempts de tous ces aliments (le seul allergène étant des noix). Tous sucrés uniquement avec de l’érable. J’ai un coup de cœur pour le gâteau tiramisu, aromatisé au whisky à l’érable. On les conserve facilement au congélo.

Miel et argousier

J’adore acheter du miel de petits producteurs québécois. Rien à voir avec l’ourson qu’on retrouve en épicerie. La Ferme les Petites Écores nous offrent du miel, oui, mais aussi du beurre d’argousier, ce petit fruit orangé et acidulé. Mon coup de cœur, le miel baraté à l’argousier. Le juste équilibre entre le goût acide et sucré. Une belle découverte.

Processed with VSCOcam with g3 preset

De la fève à la tablette

Bean-to-bar, vous connaissez? C’est une fabrique de chocolat de Mont-Tremblant tout simplement géniale. Les fabricants choisissent minutieusement des bines (fèves de cacao) de qualité et réalisent eux-mêmes toutes les étapes nécessaires à l’obtention de votre palette de chocolat. Les bines sont littéralement torréfiées, cassées, vannées, broyées, conchées, vieillies, tempérées, moulées et emballées avec amour. On en retire encore plus de satisfaction à en déguster le chocolat. Les bines proviennent de partout, Madagascar, Équateur, et j’en passe. Et on goûte la différence. Par exemple, le chocolat du Madagascar est très fruité. J’ai eu un faible pour le chocolat sucré au sucre d’érable, un pur délice!

Processed with VSCOcam with c1 preset

Signature-Ograndine-02

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s