Poutine Week : Éloge au trio patate-sauce-kwick kwick

Poutine Week, cette semaine où sont à l’honneur la bonne vieille sauce brune, les patates trop souvent mal-aimées et le fromage qui couine sous la dent. Ça, c’est le trio de base. Toutefois, les restaurants se surpassent cette semaine pour y ajouter des ingrédients ou encore décliner ceux-ci de mille et une façons. On rêve de toutes les essayer!

Je ne sais pas pour vous, mais ma dernière poutine remonte à longtemps. En décembre, la dinde, les tourtières et les tartes au sucre volent la vedette. En janvier, on est essoufflé d’avoir trop mangé tout le temps des fêtes. Mais dès février, on est d’attaque pour s’enfiler une poutine après l’autre pour l’occasion de Poutine Week. Ograndine ne tient plus en place. Quand est-ce qu’on commence?

 Processed with VSCOcam with f2 preset

Mange-moi

On débute la semaine par une source sûre. Mange-moi, à la fois poutinerie et bar à burger, est le grand gagnant de l’édition 2014 de Poutine Week. Connaîtra-t-il aussi bien la recette du succès cette année? Cette fois-ci, c’est la poutine baptisée « Le méchant boeuf » qui tentera de séduire vos estomacs. Le boeuf braisé est à l’honneur et bien présent dans la poutine, peut-être un peu trop au détriment du fromage, mais le résultat final est tout de même alléchant. Une poutine somme toute bien équilibrée, à la fois un peu « pimpée » tout en demeurant juste assez traditionnelle.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Fabergé

Qui a dit qu’on ne pouvait pas manger de la poutine au déjeuner? Pendant la Poutine Week, tout est permis! Matin, midi, soir, snack nocturne, collation post workout. Toutes les occasions sont bonnes. La poutine que propose cette année Fabergé, un restaurant à déjeuner, a immédiatement été un coup de cœur. Et le coup de cœur s’est confirmé dans mon estomac.

Processed with VSCOcam with f2 preset

L’astuce dans cette poutine? Remplacer les frites par des gaufres de patates. Belle et originale façon de donner un nouveau look aux patates frites typiques. Et le résultat est convaincant! Gaufres croustillantes, canard effiloché, fromage en grains traditionnel et, pourquoi pas, petite salade de chou en à-côté. Réconfortant et surprenant à la fois. La poutine aux gaufres est désormais la bienvenue parmi les œufs bénédictines et pains dorés de ce monde.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Qui sera le gagnant de cette édition de la Poutine Week? Quels ont été vos coups de cœur? Êtes-vous plus traditionnel ou flyé? Si vous n’avez pas encore eu la chance de « poutiner » cette semaine, rassurez-vous, il vous reste encore toute une journée pour vous y mettre (donc au moins 3 poutines différentes, une par repas, et pourquoi pas une 4e en collation si vous êtes fait fort de l’estomac). Bonne poutine!

Poutine gagnante 2014

Signature-Ograndine-01

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s